logo
 
 
 
 
 
Nouveau !
Votre catalogue
d’agro-fournitures en ligne...
(veuillez vous identifier pour accéder au catalogue)
 

marchés

Marchés 2018 : « Très peu de visibilité » dans le secteur laitier, ce qui rend « incertain » l'avenir du secteur viande bovine, selon FranceAgriMer [diaporama, 20 diapos]

Parmi les craintes formulées par FranceAgriMer, lors de la réunion du conseil spécialisé ruminants, le 31 janvier : la « possible réduction du cheptel laitier en France et la saturation du marché de la viande bovine », si le prix du lait venait à se dégrader. Au chapitre des prévisions pour 2018 : 1. une hausse des abattages de vaches laitières (+0,3 %) et une baisse des abattages de vaches allaitantes (-1,5 %) ; 2. une baisse des abattages de jeunes bovins (-2 %), du fait de la baisse globale des stocks de mâles en 2017 ; 3. une demande en animaux maigres « qui devrait être bonne », mais confrontée à un « problème d'offre », qui devrait se traduire par une baisse des exportations de broutards de l'ordre de 2,5 % ; 4. une augmenttaion (+1,5 %) de la production de génisses de boucherie. ››› télécharger le diaporama des marchés...

conseil spécialisé ruminants

FranceAgriMer, 9 février 2018