logo
 
 
 
 
 
Nouveau !
Votre catalogue
d’agro-fournitures en ligne...
(veuillez vous identifier pour accéder au catalogue)
 

économie

16 600 € par an et par UTH : le revenu des exploitations allaitantes se détériore de nouveau ; 17 % des exploitations étudiées sont en situation « critique »

L’augmentation des charges de structures et des coûts alimentaires, notamment, face à un produit brut stable depuis trois ans, entraîne une baisse de l’EBE dans le Grand-Ouest et dans le bassin allaitant. De plus, quelle que soit la zone étudiée, le revenu disponible ne « permet pas de dégager de marge de sécurité suffisante et ce malgré des prélèvements privés toujours restreints », observe l’Institut de l'élevage, dans une étude rendue publique le 24 juillet, dont Agra Presse se fait l'écho. Ainsi, 17 % des exploitations étudiées sont en situation critique, c’est-à-dire sans aucune trésorerie et endettées à moyen et long terme, avec de fortes disparités régionales : 36 % rien que dans le Grand Ouest, 16 % en zone de montagne et 8 % dans le bassin allaitant.

Agra Presse, 27 juillet 2018


requête impossible (mise on line)